Accueil » Actualité » Acte de déclenchement de guerre, le bureau de liaison inter-coréen a explosé, acte revendiqué par Kim Yo Jong la sœur du leader nord-coréen Kim Jong-un !

Acte de déclenchement de guerre, le bureau de liaison inter-coréen a explosé, acte revendiqué par Kim Yo Jong la sœur du leader nord-coréen Kim Jong-un !

 
Temps de lecture : 2 minutes

Le message est on ne peut plus clair et vient confirmer la détérioration des relations entre les deux Corée. A Kaesong, ville symbole de la reconstruction des liens entre les deux Corée, la Corée du Nord a détruit le bureau de liaison, a annoncé ce mardi le ministère de l’Unification à Séoul, quelques jours après avoir proféré des menaces.

« La Corée du Nord a fait exploser le bureau de liaison de Kaesong à 14h49 », a annoncé le porte-parole du ministère en charge des relations entre les deux Corée dans un communiqué d’une ligne envoyé à la presse. Cette annonce est intervenue quelques minutes après que l’agence de presse sud-coréenne Yonhap a fait état d’une explosion entendue et d’une fumée vue s’élevant d’un complexe industriel conjoint qui abrite ce bureau de liaison transfrontalier.

Une « scène tragique »

Cette destruction survient après des menaces proférées ce week-end par Kim Yo Jong, la sœur du leader nord-coréen Kim Jong-un. « Dans peu de temps, l’inutile bureau de liaison entre le Nord et le Sud sera complètement détruit au cours d’une scène tragique », avait-elle mis en garde.

Depuis le début du mois, Pyongyang a multiplié les attaques contre son voisin, notamment contre les transfuges nord-coréens qui, depuis le Sud, envoient au Nord des tracts de propagande par-delà la Zone démilitarisée. Et la semaine dernière, le régime nord-coréen a annoncé la fermeture de ses canaux de communication politique et militaire avec l’« ennemi » sud-coréen.

Les tracts, qui sont souvent accrochés à des ballons qui s’envolent jusqu’au territoire nord-coréen, ou insérés dans des bouteilles lancées dans le fleuve frontalier, contiennent généralement des critiques du bilan de Kim Jong-un en matières de droits de l’Homme, ou de ses ambitions nucléaires. Certains experts estiment que Pyongyang cherche à provoquer une crise avec Séoul au moment où les négociations sur le nucléaire avec Washington sont à l’arrêt.

 




0 0 vote
évaluer l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
évaluer et laisser un commentaire.x
()
x