Accueil » Actualité » Coronavirus: votre test PCR est positif? Cela ne veut pas nécessairement dire que vous êtes positif, ni contagieux!

Coronavirus: votre test PCR est positif? Cela ne veut pas nécessairement dire que vous êtes positif, ni contagieux!

 
Temps de lecture : 2 minutes

 

La méthode des tests PCR de dépistage du nouveau coronavirus est remise en question par des membres de la communauté scientifiques, un peu partout dans le monde. Ce type de tests qui consistent en un prélèvement dans la gorge et le nez, pourrait bien être trop sensible. Ce qui signifie qu’un test positif ne veut pas inévitablement dire que la personne testée est porteuse du Covid-19, ni même contagieuse.

« Au départ de l’épidémie, le test PCR, c’était pour le diagnostic, pour mettre à tout prix en évidence, le virus. On avait besoin de la plus grande sensibilité possible. Aujourd’hui, on est davantage dans une démarche préventive pour limiter les contaminations », a expliqué Frédéric Cotton, responsable du laboratoire universitaire de Bruxelles, à nos confrères de la RTBF. « Et il semblerait qu’en détectant des faibles quantités de virus, on peut considérer comme positif un patient qui a peu de chance de transmettre la charge virale dont il est porteur à son entourage ».

Les fragments du virus amplifiés 30 à 35 fois

En Belgique, les fragments du virus sont amplifiés 30 à 35 fois pour pouvoir le détecter : « Aujourd’hui, on n’a peut-être pas intérêt à autant amplifier le virus parce que le risque est d’en détecter parfois des traces d’un virus qui n’est plus infectieux, d’un virus entre guillemet mort », a admis le scientifique.

Or, à partir de 30 à 35 cycles où le virus est amplifié, il est considéré que sa charge virale est « non significative » et « négligeable ». En effet, moins il faut de cycles pour le débusquer, au plus la quantité du virus est grande. « En attendant une standardisation, les labos pourraient commencer à donner une évaluation de la quantité de virus (faible, moyenne ou forte), ce serait un progrès », indique Frédéric Cotton.

Prendre en compte la charge virale du virus

Dans un futur proche, on devrait tenir compte davantage de la charge virale du Covid-19 dans les tests PCR où se diriger vers des tests salivaires rapides. « On devrait augmenter le nombre de dépistages de toutes les différentes personnes, mais avec d’autres méthodes », expliquait l’épidémiologiste Michael Mina à nos confrères du New-York Times.




0 0 vote
évaluer l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
x

Check Also

Menace mondiale «incontrôlable»: le secrétaire général de l’Onu s’alarme sur le Covid-19

    «Le coronavirus est aujourd’hui la première menace mondiale pour la sécurité dans notre ...

0
évaluer et laisser un commentaire.x
()
x