Accueil » Actualité » États-Unis : des Blancs lavent les pieds de personnes noires pour demander pardon (vidéo)

États-Unis : des Blancs lavent les pieds de personnes noires pour demander pardon (vidéo)

 
Temps de lecture : 2 minutes

Lors des manifestations aux Etats-Unis, certains Américains de Caroline du Nord sont allés plus loin. Des Blancs ont été filmés en train de laver les pieds de personnes noires pour demander pardon pour “les années de racisme”.

Vers l’égalité totale ? Pas certain. Lors de manifestations antiracistes, samedi 6 juin en Caroline du Nord, des Américains et policiers blancs ont lavés les pieds de leurs camarades noirs. Le but était de leur demander pardon pour toutes « les années de racisme » qu’ils ont subi dans le pays. Comme le rapporte le Daily Mail dimanche 7 juin, ces gestes font notamment écho à l’histoire biblique de Jésus qui lave les pieds de ses disciples. Ce sont d’ailleurs les membres du centre Legacy Church, une église évangélique de Caroline du Nord, qui ont aidé à organiser une marche de prières et d’unité.

Prières et pleurs

Les manifestants ont observé huit minutes et 46 secondes de silence en référence au temps durant lequel le policier accusé d’avoir tué George Floyd a maintenu son genou sur son cou. Ils ont aussi prié, comme on peut l’entendre sur la vidéo. L’un des participants a prononcé des prières à l’aide d’un haut-parleur : « Dieu, je demande ton pardon. (…) Nous avons été tellement remplis de haine que nous avons été impliqués dans l’esclavage. » Il a aussi reconnu qu’il n’y avait qu’une seule race d’homme. Au même moment, d’autres personnes pleuraient à genoux. En pleine crise sanitaire, certains se trouvaient à moins d’un mètre de distance et sans masque.

Publiée par Fabiola Doissaint sur Samedi 6 juin 2020

Et si l’initiative à de quoi surprendre, ce n’est pas la première de la sorte à avoir vu le jour aux Etats-Unis. Alors que beaucoup de manifestants s’en sont pris aux forces de l’ordre durant des rassemblements, Michael Shaw, chef de la police de Webster (Massachusetts), a lui aussi voulu dénoncer les violences policières et le racisme. Dans une vidéo postée par une manifestante dimanche 7 juin, on le voit allongé sur une marche, un masque lui barrant la bouche. En contre-bas, certains manifestants avaient eux aussi imité le policier en se couchant à plat ventre. Ils scandaient tous : « Thank you G (pour George Floyd) ».




0 0 vote
évaluer l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
x

Check Also

Les États-Unis traversent une profonde crise interne (Poutine)

 Dans sa première réaction aux manifestations aux États-Unis, le président russe a souligné que le ...

0
évaluer et laisser un commentaire.x
()
x