Accueil » Actualité » Les manifestations antiracistes sont jugées sans danger pour le Covid-19, mais les manifestations anti-confinement sont dangereuses, selon les « experts » de la santé !

Les manifestations antiracistes sont jugées sans danger pour le Covid-19, mais les manifestations anti-confinement sont dangereuses, selon les « experts » de la santé !

 
Temps de lecture : 2 minutes

Une lettre ouverte signée par des centaines d’« experts » de la santé affirme que les « protestations contre le racisme systémique » sont sans danger pour le Covid-19 et « vitales pour la santé publique nationale » – alors que les protestations contre le confinement restent mortelles.

La lettre qualifie la « suprématie blanche » de « problème de santé publique mortel qui est antérieur et contribue au Covid-19 », et est signée par environ 1 200 professionnels de la santé publique autoproclamés.

Après des mois d’avertissements selon lesquels le fait de s’approcher à moins de 1,80 m d’une personne entraînera une infection – et peut-être la mort – la lettre dit que « en tant que défenseurs de la santé publique, nous ne condamnons pas ces rassemblements comme étant risqués pour la transmission de Covid-19 ».

La lettre a été postée mercredi et décrit les « pratiques de protestation les plus sûres » telles que la fourniture de masques, de stations de lavage des mains et de désinfectant pour les mains aux manifestants. Elle indique également que son approbation des protestations antiracistes nationales « ne doit pas être confondue avec une position permissive sur tous les rassemblements, en particulier les protestations contre les ordres de rester chez soi ».

Les « experts de la santé » affirment que ces grands rassemblements sont « sans danger ».

Ils affirment que les villes doivent « se préparer à un nombre accru d’infections dans les jours qui suivent une manifestation » et que c’est la réaction de la police qui propage le virus. La lettre indique qu’il faut éviter d’arrêter les manifestants et de les entasser dans des cellules de prison surpeuplées.

Les forces de l’ordre doivent s’abstenir de disperser ces manifestations « sous prétexte de préserver la santé publique », et la lettre demande à la police d’éviter l’utilisation de gaz lacrymogènes et d’autres munitions de contrôle des foules qui pourraient augmenter la probabilité que les manifestants contractent le virus.

La lettre indique également que la police doit se tenir le plus loin possible des manifestants, tandis que les « alliés qui souhaitent faciliter des manifestations sûres » peuvent utiliser des marques à la craie pour aider les manifestants à maintenir une distance sociale.




0 0 vote
évaluer l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
x

Check Also

Vladimir Poutine évoque les spéculations sur les origines du Covid-19

  Dans une interview à la télévision russe, Vladimir Poutine a affirmé qu’il était important ...

0
évaluer et laisser un commentaire.x
()
x