Accueil » Actualité » L’OTAN avance, Moscou renforce son flac Ouest

L’OTAN avance, Moscou renforce son flac Ouest

 
Temps de lecture : 2 minutes

La Russie va renforcer ses frontières en réaction au redéploiement des forces de l’OTAN.

Ce mercredi 22 juillet, le vice-ministre russe des Affaires étrangères a déclaré dans un entretien avec l’agence de presse TASS que la réponse potentielle de la Russie aux agissements de l’Alliance atlantique serait efficace et moins coûteuse.

« La Russie prendra des mesures pour renforcer sa frontière occidentale en réponse au redéploiement des forces de l’OTAN, si nécessaire », a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Alexandre Grouchko.

« Bien sûr, nous constatons de près tout cela, y compris du point de vue de la planification militaire », a-t-il déclaré. « Si un renforcement est jugé nécessaire, alors, bien sûr, toutes les mesures nécessaires seront prises », a-t-il ajouté.

Alexandre Grouchko a souligné que la réponse potentielle de la Russie aux actions de l’Alliance serait efficace et moins coûteuse.

« Parfois, lors des entretiens avec nos collègues, ils laissent entendre que notre réponse doit être symétrique. […] Non, nous ferons ce que nous voulons ; tout cela sera conforme aux engagements que nous avons assumés », a réaffirmé Alexandre Grouchko.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères a également exprimé ses regrets face à l’évolution négative de la situation en matière de sécurité internationale.

« Ces moyens de sécurité qui existaient auparavant et qui assuraient la sécurité – non pas en créant des potentiels et des contre-potentiels, mais par la retenue militaire, une plus grande transparence – sont en train de s’éroder. Et pas seulement érodés, ils sont délibérément détruits », a-t-il regretté.

Plus tôt, le président américain Donald Trump a ordonné au Pentagone de réduire le nombre de soldats stationnés en Allemagne. Selon Reuters, 9 500 soldats et officiers américains seront retirés d’Allemagne. Certains ont émis l’hypothèse que ces forces pourraient être transférées en Pologne. En réponse, le président polonais Andrzej Duda a affirmé que si les forces américaines devaient être retirées d’un pays de l’OTAN, Varsovie veillera à ce que ces forces « ne soient pas retirées d’Europe ».

 




0 0 vote
évaluer l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
x

Check Also

Un général français de haut rang annonce les préparatifs de guerres «État contre État»

 Le chef des Forces armées françaises, le général Thierry Burkhard, a présenté mercredi un nouveau ...

0
évaluer et laisser un commentaire.x
()
x