Accueil » Actualité » Syrie :1ère frappe au missile anti US!

Syrie :1ère frappe au missile anti US!

 

Selon le journal syrien Al Watan, une base militaire US dans la province syrienne de Hassaké, au nord-est de la Syrie, a été la cible d’une attaque aux missiles. Le journal rapporte que la base d’al-Chadadi, haut lieu de trafic de pétrole et de terroristes daechiste, a été prise pour cible d’une copieuse attaque au missile. Cette frappe, une première à caractère missilière, intervient sur fond d’intenses affrontements entre les tribus de Deir ez-Zor d’une pat et les terroristes américains et leurs complice de FDS de l’autre qui ne sont à vrai dire que des forces US déguisées en kurdes de Syrie. Alors que les USA revendiquent toute honte bue, la Loi César comme étant un « moyen pour affamer les Syriens, et les Libanais », les tribus de Deir ez-Zor se sont armés et organisent désormais une résistance contre occupation. 

Ces derniers mois, les médias ont régulièrement fait état d’attaques contre l’armée américaine dans les provinces syriennes de Hassaké  et Deir ez-Zor. L’information niée à plusieurs reprises par le Pentagone. Et pourtant, la frappe qui vient d’avoir lieu n’est plus « à démentir « , tant a été grand le chaos qui s’en est suivi dans le camp US.

Selon des sources locales, au moins quatre missiles ont été tirés sur la base militaire américaine. Les détails  sur les dégâts matériels et les victimes ne sont évidemment pas fournies, cependant, des sources font état de l’apparition des hélicoptères militaires américains dans le ciel de Hassaké pour « évacuer des morts et des blessés ». Les sources russes, dont Avia.pro, affirment ignorer l’origine de cette attaque mais une guérilla anti-US se confirme dans l’est de l’Euphrate qui  » perfectionne ses armes et tend à dépasser l’arme blanche pour recourir aux missiles »

L’attaque intervient justement quelques jours après que les États-Unis ont signé un accord pétrolier avec les soi-disant  FDS, accord ayant pour but de maintenir les forces américaines sur le sol syrien tout en en détournant la richesse au profit des cellules terroristes que l’Amérique maintient dans ses bases en Syrie et en Irak.

En tout cas, avant la signature de l’accord pétrolier avec les FDS, les Américains avaient fait d’autres démarches pour dominer les champs pétrolifères syriens, notamment dans l’est syrien.  Il y a environ deux mois, les forces de la coalition internationale dirigées par les États-Unis ont annoncé avoir déployé trois batteries de missiles Patriot sur une base américaine près d’un champ pétrolifère Connico, à la périphérie de Deir ez-Zor. Des sources bien informées ont déclaré que les systèmes de DCA US, avaient été installés dans la deuxième plus grande base américaine à Deir ez-Zor.  Avec la frappe au missile qui vient  d’avoir lieu, le Patriot américain perd sa bataille en Syrie aussi.




    Laisser une réponse

    Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

    *

    x

    Check Also

    La vidéo la plus censuré au monde Plandemic 2 – Indoctornation , la vérité qui dérange l’élite !

      Guidé par le travail méticuleux du Dr David E. Martin, Plandemic II : Indoctornation, ...