Accueil » Actualité » Une immigrée Africaine aux manifestants de BLM : « Black Lives Matter est une blague – vous êtes les racistes »

Une immigrée Africaine aux manifestants de BLM : « Black Lives Matter est une blague – vous êtes les racistes »

 
Temps de lecture : 3 minutes

« Black Lives Matter est une blague. Vous êtes les racistes », a déclaré Nestride Yumga près de chez elle à Washington.

Les activistes de Black Lives Matter sont « les racistes » parce que « lorsque les Noirs tuent des Noirs, ils ne sortent pas et ne font pas cette merde. La seule fois où ils font cette merde, c’est quand une personne blanche le fait », a déclaré Nestride Yumga dimanche aux manifestants de BLM, une citoyene Américaine qui a immigré d’Afrique.

Vidéo avec les sous-titres : « Chaque jour un noir est tué par un noir à Chicago, où est #BlackLivesMatter ? »

 

 

Une autre vidéo traitant du même sujet : « En tant qu’afro-americain j’ai 2000 fois plus de chances de me faire tuer par un autre Afro-américain que par un blanc ou un policier. »

Rapport du WesternJournal : Yumga a dénoncé l’hypocrisie de Black Lives Matter pour avoir refusé de reconnaître les quantités exponentielles de crimes entre noirs, en particulier à Chicago et dans d’autres villes démocrates.

« Quand des Noirs tuent des Noirs, ils ne sortent pas pour faire cette merde », a-t-elle déclaré. « La seule fois qu’ils font cette merde, c’est quand un blanc le fait. »

94 % des victimes noires d’homicides entre 1976 et 2005 ont été tuées par d’autres Afro-Américains, a rapporté la National Review l’année dernière.

Au cours du week-end du Memorial Day à Chicago, 84 personnes ont été blessées par la violence armée et 24 d’entre elles sont mortes, rapporte le Chicago Sun-Times.

Yumga a tenté de signaler des faits comme ceux-ci, mais a rencontré une ignorance volontaire et une combativité.

« Allez à Chicago. Ils n’ont pas d’école et ils meurent tous les jours. Ils n’ont pas d’importance [pour vous] parce que vous ne pouvez pas attirer l’attention à partir de là », a-t-elle dit aux manifestants.

Alors que les politiciens démocrates ignorent la dévastation économique et sociétale de leurs politiques, c’est le président Donald Trump qui a mis en place des stratégies telles que les « zones d’opportunité » pour aider les quartiers négligés.

On a dit à Yumga de « se taire », et d’autres ont marmonné que ce qu’elle disait n’était pas le bienvenu.

Cependant, elle a refusé de laisser la foule croissante autour d’elle la convaincre qu’elle est opprimée à cause de la quantité de mélanine dans sa peau.

« Bande d’hypocrites ! Allez au sud-est de Washington, au nord-est de Washington. Dites-leur que la vie des Noirs compte ! Si ça compte, ça devrait compter partout. Vous êtes des hypocrites, des chercheurs d’attention. La vie des Noirs devrait avoir de l’importance partout. Il ne faut pas être un flic blanc pour tuer un Noir [pour que sa vie] ait de l’importance », poursuit Yumga.

Au lieu de se plier à ses critiques hostiles, Yumga a persisté à défendre le pays qui lui a tant apporté.

« Je suis fière de mon pays, et je ne veux pas que mon pays soit dépeint comme cela », a déclaré Yumga à Breitbart News.

Elle a également refusé de tomber dans le piège de la victimisation auquel tant de personnes ont succombé.

« L’idée est de créer un groupe de personnes qui se sentent opprimées, OK ? » a déclaré Yumga. « Parce que plus ils se sentent opprimés, plus ils vont chercher une sorte d’égalisation. »

« Personne n’est opprimé en Amérique », dit-elle, expliquant qu’en tant qu’étrangère, elle apprécie les opportunités que ce pays lui offre.

« Je ne suis pas opprimée », a déclaré Mme Yumga avec assurance.

Elle a condamné les violences de toutes sortes, y compris la mort de George Floyd en garde à vue. Mais cela n’a pas suffi à apaiser la foule.

Le signal de la vertu ne peut pas vous mener bien loin. Yumga a montré que lorsque les faits sont évoqués, le récit artificiel de Black Lives Matter n’a pas de base solide pour se tenir debout.




    0 0 vote
    évaluer l'article
    S’abonner
    Notifier de
    guest
    0 Commentaires
    Commentaires en ligne
    Afficher tous les commentaires
    x

    Check Also

    Black Lives Matter : Guerre civile s’étend aux États-Unis: une armée “noire” pour libérer l’Amérique voit le jour (Vidéo)

     C’est toujours la même version : “une fusillade a eu lieu dans une base aérienne ...

    0
    évaluer et laisser un commentaire.x
    ()
    x