Accueil » Actualité » Une victime du Covid-19 sur quatre ne serait pas décédée du virus: selon des experts, il s’agirait de «dommages collatéraux»…
Mensonge

Une victime du Covid-19 sur quatre ne serait pas décédée du virus: selon des experts, il s’agirait de «dommages collatéraux»…

 
Temps de lecture : < 1 minute

Une nouvelle étude se penche sur le coronavirus. Selon des experts, un décès sur quatre ne serait pas lié au Covid-19 lui-même.

La pandémie a fait au moins 294.199 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi à 19H00 GMT. Plus de 4.305.340 cas d’infection ont été diagnostiqués dans 196 pays et territoires.

Les États-Unis sont le pays le plus touché, tant en nombre de morts que de cas, avec plus de 84.000 morts pour près de 1,39 million de cas. Suivent le Royaume-Uni avec 33.186 morts, l’Italie (31.106), l’Espagne (27.104) et la France (27.074).

Ces chiffres, les experts les analysent chaque jour. En découle bon nombre des nouvelles recherches et autres études. Selon l’une d’entre elles relatée par The Sun, une victime du Covid-19 sur quatre ne serait pas décédée du virus. En effet, selon des chercheurs anglais, et alors que le bilan du pays devrait être plus haut qu’annoncé, 25 % des Britanniques morts des suites de la pandémie n’ont jamais été infectés par le virus.

Mais quelle est l’origine de leur décès ? Selon cette étude du professeur Sir David Spiegelhalter de l’Université de Cambridge, il s’agirait de « victimes collatérales » du lockdown, ayant le plus souvent perdu la vie des suites d’une crise cardiaque ou d’un AVC, pour la simple et triste raison qu’elles ne voulaient pas se rendre en milieu hospitalier. « On suggère que beaucoup d’entre eux sont des décès indirects, des dommages collatéraux de la perturbation des services de santé », explique l’expert.

À rappeler que la Grande-Bretagne ne compte les décès que dans les hôpitaux et les maisons de retraite. Si l’on ajoute ces autres décès suspects, il pourrait y avoir plus de 40.000 décès dus au coronavirus…




0 0 vote
évaluer l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
x

Check Also

Une étude révèle que certains gouvernements utilisent déjà des applications de traçage des contacts pour la surveillance de masse

 Pendant des mois, des experts en matière de protection de la vie privée comme Edward ...

0
évaluer et laisser un commentaire.x
()
x